en passant

IMG_0293

Quelques mots pour vous donner des nouvelles du bord, nouvelles qui expliquent le silence relatif du carnet depuis quelques semaines. Je quitte l’université Lyon 2 pour rejoindre l’université de Reims Champagne Ardenne où je viens d’être recrutée comme PRAG – un statut spécifique de l’Education Nationale qui permet d’enseigner dans le supérieur. Ce recrutement est un véritable soulagement. Je n’étais pas particulièrement effrayée à l’idée de rejoindre le secondaire : lorsqu’on passe un concours, on sait qu’on devra ensuite respecter le contrat fixé. Cependant, enseigner au collège et au lycée aurait constitué une véritable rupture à la rentrée – je trouve donc plus confortable, pour achever ma thèse, de ne pas changer d’univers, bien que le poste soit exigeant en heures d’enseignement. J’ai pris quelques jours de repos pour fêter cette élection et prendre la mesure des changements à venir.

Du côté de la thèse, j’ai replongé dans la bibliographie en attendant les relectures de mes pages. Le bilan n’est pas mauvais pour une première session de rédaction. Je me rends compte cependant que les plannings détaillés sont de moins en moins efficaces pour moi. Comme l’écrit Mona Chollet dans son dernier – passionnant – ouvrage Chez Soi, « en matière d’écriture, le volontarisme n’est pas ton ami ».

J’aimerais avancer encore avant les congés estivaux – trois semaines cette année pour moi – et les différents projets de la fin de l’été : une université d’été à Moscou et une autre à Ferney-Voltaire. D’ici là, il faudra aussi déménager à Reims et rendre un article…  et peut-être écrire un ou deux billets hypothèses.


Caroline Muller

Maîtresse de conférences Université de Rennes 2

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.