Qui ?

Je suis actuellement Professeure agrégée (PRAG) en histoire contemporaine à l’université de Reims Champagne Ardenne (URCA)

J’étais auparavant  en contrat doctoral à l’Université Lumière Lyon 2.

Ma thèse est dirigée par Bruno Dumons au LARHRA(Laboratoire de Recherche Historique Rhône Alpes)

Pour toute question ou suggestion, vous pouvez me contacter à cette adresse:  caroline.muller@univ-reims.fr

Vous trouverez ici mon CV (pas encore mis à jour pour les activités scientifiques 2016)

Ma thèse porte sur les formes de direction spirituelle au XIXe siècle en France, à partir de 1830.

L’étude s’intéresse aux relations entre les personnes dirigées et leurs directeurs de conscience, et à l’influence que leurs dialogues ont pu avoir dans la société française au XIXe siècle. La direction spirituelle vise à aider les laïcs à mettre leurs actes quotidiens en conformité avec leurs croyances religieuses ; elle touche ainsi à des champs très larges comme l’éducation des enfants, les choix matrimoniaux, la conjugalité, la politique. Cette thèse cherche donc à éclairer les enjeux de cette pratique, à mettre en lumière ses modalités concrètes (correspondances, rencontres, fréquence), ses effets pour les directeurs et les dirigé(es) selon leur genre, son impact dans l’évolution des spiritualités et des pratiques religieuses.

Je travaille à partir d’un corpus d’archives du for privé: lettres de direction, correspondances, journaux personnels.

2 réflexions au sujet de « Qui ? »

  1. Bonjour. Acquis ou acquit de conscience ? Y aurait-il un jeu de mots ou une coquille ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Histoire(s) de direction de conscience au XIXe siècle