Cultures numériques pour sciences humaines et sociales (1) : ressources introductives

On vient de vous confier un cours de « numérique », et vous ne savez pas très bien par où commencer ?

Vous voulez vous former car vous avez expérimenté plusieurs transformations récentes dans vos pratiques de recherche ?

Cette série de billets est pour vous : j’y propose une liste organisée – et commentée – de ressources qui m’ont aidée à construire mes cours de licence/master/doctorat depuis 2015. Cette palette large de niveaux fait que les billets contiennent aussi bien des ressources assez généralistes (cultures numériques, histoire d’internet, critique de l’information) que d’autres plus pointues (visualisation de données, tutoriels pour structurer ses données de recherche). Si vous voulez le contexte général de mon cours et le plan, un billet détaillé est ici.

Un deuxième billet est disponible : Cultures numériques pour sciences humaines et sociales (2) : ressources pour la recherche.

Voici pour commencer des ressources généralistes pour mieux comprendre le contexte général.

 

  1. On peut travailler à la critique de la trajectoire de l’information en ligne. On commence tout simplement par apprendre à « observer » les sites internet et les trier par niveau de pertinence pour les besoins d’une recherche. Pour cela, les ressources sont variées :
  • La page de l’Urfist de Rennes « Ressources sur l’évaluation de l’information » (à noter que les sites des Urfist sont toujours très très riches pour tout ce qui concerne SHS & numérique)
  • Déterminer la fiabilité de l’information, Bibliothèque de Montréal
  • Ne pas hésiter à aller piocher dans les ressources pour le collège et le lycée, quitte à les adapter, par exemple cette fiche de synthèse
  • J’utilise beaucoup de capsules radios pour remettre en contexte : l’histoire vraie des fausses nouvelles
  • J’aime bien aussi « décoder » des vidéos, les familiariser avec les « modèles narratifs », pour comprendre le succès de telle ou telle information/vidéo virale. Le site d’Upopi (Université Populaire des Images) est parfait pour cela.
  • Un autre exercice indispensable est d’apprendre à faire la distinction entre un article, un ouvrage, un compte-rendu – toutes formes qui se ressemblent pour des étudiant(e)s non encore averti(e)s.

 

 

2. On poursuit avec les transformations du savoir à l’ère du numérique. Wikipédia est un laboratoire de travail très complet qui permet d’aborder de nombreux thèmes : la provenance de l’information, la notion de source, la question de l’expertise, du droit d’auteur et de la propriété intellectuelle, du caractère toujours évolutif des savoirs (…)

  • Ollivier Dyens. Le web et l’émergence d’une nouvelle structure de connaissances, 2002, sur HAL.
3. Ces cadres posés, il peut être utile de faire un point sur l’édition scientifique et la question de l’accès libre ou open access. Pour ma part, un TD est consacré à construire un tableau des différentes bases bibliographiques (CAIRN, Persée…) mentionnant le statut de l’information.

 

4. Avant d’aller plus loin, je donne un cours un peu plus technique sur le contexte de cette révolution numérique. On y croise l’histoire matérielle d’Internet et ses différentes phases, un peu d’architecture de l’information et de cultures numériques généralistes. Quelques idées pour commencer – certaines pour construire le cours, d’autres pour des lectures introductives à donner aux étudiant(e)s.

 

 

5. On passe ensuite à la notion de « données » : là aussi, il est plutôt nécessaire de poser un cadre. Voici donc des ressources généralistes : la donnée comme environnement [N.B.: sur la question de la sécurité des données personnelles, voir les ressources « Identité numérique ».]

 

6. Pour terminer ce tour d’horizon généraliste, mentionnons l’importance d’aborder la question des traces & des identités numériques


Caroline Muller

Maîtresse de conférences Université de Rennes 2

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. 28/08/2018

    […] Cultures numériques pour sciences humaines et sociales (1) : ressources introductives – Acquis de…. On vient de vous confier un cours de « numérique », et vous ne savez pas très bien par où commencer ? Vous voulez vous former car vous avez expérimenté plusieurs transformations récentes dans vos pratiques de recherche ? Cette série de billets est pour vous : j’y propose une liste organisée – et commentée – de ressources qui m’ont aidée à construire mes cours de licence/master/doctorat depuis 2015. Cette palette large de niveaux fait que les billets contiennent aussi bien des ressources assez généralistes (cultures numériques, histoire d’internet, critique de l’information) que d’autres plus pointues (visualisation de données, tutoriels pour structurer ses données de recherche). […]

  2. 29/08/2018

    […] simple d’utilisation et peu coûteux si vous êtes déjà équipé du bon matériel chez vous. Cultures numériques pour sciences humaines et sociales (1) : ressources introductives – Acquis de…. On vient de vous confier un cours de « numérique », et vous ne savez pas très bien par où […]

  3. 02/09/2018

    […] aide à l’organisation du processus d’écriture Et ensuite ? Cultures numériques pour sciences humaines et sociales (1) : ressources introductives – Acquis de…. On vient de vous confier un cours de « numérique », et vous ne savez pas très bien par où […]

  4. 04/09/2018

    […] offre des ressources théoriques et pratiques dans une perspective un peu différente que celle du premier billet, et concerne plus spécifiquement la recherche en histoire – bien que la plupart des […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.